Illustration de l'article
Incontournables
par Thomas Mourier - le 27/07/2021
Partager :
par Thomas Mourier - le 27/07/2021

Sky Master, le ciel n’est sûrement pas la limite

Réédition intégrale, avec analyses, planches coupées, témoignages et de nombreux bonus pour le grand strip de Jack Kirby sur la conquête spatiale. Une série qui approchait l’espace de manière documentée et ingénieuse à l’époque où la NASA venait de naître.

Komics initiative propose 2 volumes de 400 & 300 pages pour donner à lire et raconter l’épopée du strip Sky Masters of The Space Force qui a réuni 2 des plus grands dessinateurs de comics à ce jour : Jack Kirby & Wallace Wood.

Sky Masters Of The Space Force de Jack Kirby et Wallace Wood mais aussi Dave Wood, Dick Wood, Dick Ayers et Roz Kirby

Nous sommes en 1958 et l’armée américaine lance un premier satellite pour rattraper l’URSS qui vient non seulement de mettre en orbite Spoutnik 1 mais aussi de lancer la chienne Laïka, le premier animal vivant à réaliser une orbite terrestre. En juillet 1958 la NASA est créée pour préparer des hommes à aller dans l’espace et le 8 septembre 1958 le premier strip de Sky Masters of The Space Force sort dans plus 100 journaux. 

Fun fact, la France lance son premier satellite en novembre 1965, baptisé Astérix histoire de rester dans la bande dessinée. Mais ce n’est pas le sujet, revenons à nos pilotes de l’espace ! 

Si Youri Gagarine attend le 12 avril 1961 et Alan Shepard le 5 mai 1961 pour devenir les premiers hommes à quitter la Terre, le soldat Sky Master décolle dès le 3e épisode du strip sous l’impulsion de ses créateurs. Voyages spatiaux (aller-retour), station spatiale en orbite, satellites (de combat, météo ou de communication), école de pilote, bases lunaires ou recherches de formes de vies : cette série anticipe les 60 dernières années de conquête spatiale avec réalisme et sens du détail.

Bien sûr, rien n’est réaliste et on reste dans une bande dessinée aux frontières avec la SF ou le polar, mais Jack Kirby s’est attaché à rester le plus crédible possible dans ses scénarios comme ses dessins. Au point que pour les pages du dimanche en couleur (réunies dans le volume 2 Sky Masters  – Missions Secrètes) il propose même une rubrique éducative avec des idées & prospectives sur la course aux étoiles à venir. 

Les maîtres de l’espace (iconique)

Sky Masters Of The Space Force de Jack Kirby et Wallace Wood mais aussi Dave Wood, Dick Wood, Dick Ayers et Roz Kirby
© The Kirby Estate / Komics initiative

Pour réaliser ce strip quotidien, une équipe de choc va se former et exploser avant la fin, comme une supernova. Les scénaristes Dave Wood et Dick Wood contactent Jack Kirby, le très prolifique auteur de Captain America, auteur de comics à la chaîne dans tous les domaines et capable de faire des dizaines de planches par semaine. Nous sommes encore avant l’invention des Fantastiques 4 et des héros Marvel, et Kirby n’est pas encore le « King » mais son nom est déjà synonyme de qualité. Pour le seconder, il engage l’un des dessinateurs les plus brillants du moment : Wallace Wood pour lui confier l’ancrage de la série. Le duo opérera sur une partie de la série avant que Wood ne jette l’éponge et Dick Ayers, Roz Kirby (l’épouse de Jack) et Kirby lui-même reprennent l’encrage jusqu’à la fin du strip en décembre 1961.

Pourtant cette association Wood-Kirby reste assez unique dans l’histoire de la bande dessinée où 2 grands dessinateurs collaborent pour en créer un 3e, virtuel, qui magnifie le style des 2 premiers. Les planches que vous pouvez découvrir dans ces anthologies sont magiques (même si certains scénarios ou thèmes sont datés) et représentent un vrai plaisir esthétique.

En couleur ou en noir & blanc, les auteurs proposent paysages spatiaux magiques, fusées concepts, véhicules audacieux et héros charismatiques. Du couteau suisse Sky prêt à tout pour sauver son pays si on a besoin d’un pilote de fusée ou de la courageuse Mayday qui lui tient la dragée haute, les militaires de la Space Force enchaînent les complots déjoués, les traîtres ou les savants fous. La série se positionne comme un genre de polar, pleine d’intrigues feuilletonnantes façon pulps, qui gardent la science-fiction assez éloignée à l’exception de quelques épisodes très réussis comme celui sur les « messages de l’espace ». 

Ces anthologies sont assez indispensables surtout pour comprendre l’histoire de la bande dessinée (cette publication est au cœur d’un gros démêlé judiciaire et illustre pas mal de positions de Kirby face à DC et Marvel), l’apport de Kirby avant sa révolution chez Stan Lee, et grâce à l’énorme boulot rédactionnel de ses livres, ainsi que pour mieux comprendre un pan de l’histoire de l’industrie des comics avant l’âge des super héros. Peut-être réservés à des lecteurs avertis : fans des génies Wood / Kirby ou de cette forme de bande dessinée très particulière que sont les strips ou encore pour les curieux de la conquête spatiale et de belles planches cosmiques traitées de manière réaliste. 

Sky Masters Of The Space Force de Jack Kirby et Wallace Wood mais aussi Dave Wood, Dick Wood, Dick Ayers et Roz Kirby (déjà dispo) 

Sky Masters  – Missions Secrètes de Jack Kirby et Wallace Wood mais aussi Dave Wood, Dick Wood, Dick Ayers et Roz Kirby (sortie le 27 août)


Illustrations © The Kirby Estate / Komics initiative

Sky Masters Of The Space Force de Jack Kirby et Wallace Wood mais aussi Dave Wood, Dick Wood, Dick Ayers et Roz Kirby
© The Kirby Estate / Komics initiative
Sky Masters Of The Space Force de Jack Kirby et Wallace Wood mais aussi Dave Wood, Dick Wood, Dick Ayers et Roz Kirby
© The Kirby Estate / Komics initiative
Sky Masters Of The Space Force de Jack Kirby et Wallace Wood mais aussi Dave Wood, Dick Wood, Dick Ayers et Roz Kirby
© The Kirby Estate / Komics initiative
Sky Masters Of The Space Force de Jack Kirby et Wallace Wood mais aussi Dave Wood, Dick Wood, Dick Ayers et Roz Kirby
© The Kirby Estate / Komics initiative
Actualités
Voir tout
Publications similaires
Abonnez-vous à la newsletter !
Le meilleur de l’actualité BD directement dans votre boîte mail