Illustration de l'article
Critiques
Archive 9ᵉArt
par LiseF - le 30/03/2018
Partager :
par LiseF - le 30/03/2018

Nos embellies, un petit moment de douceur en BD

Aujourd'hui, c'est férié ! Pour marquer le coup, j'ai décidé de plonger dans ma bibliothèque pour vous parler d'un album que je n'ai pas encore eu le temps de vous présenter. Nos Embellies est sorti fin février chez Grand Angle, avec Gwénola Morizur au scénario et Marie Duvoisin au dessin et aux couleurs. En 70 pages elles ont réussi à me faire sourire, me faire rire et même me faire verser une petite larmichette.

Quand la vie vous fait une drôle de surprise

Nos Embellies raconte l'histoire de Lily, une jeune femme bien installée à Paris avec son compagnon Félix. Au tout début de l'histoire, elle apprend qu'elle est enceinte. Dans le même temps, son mec lui explique qu'il va pouvoir partir en tournée avec son groupe de musique, et qu'elle est bien sûr la bienvenue. C'est un coup dur pour Lily : la tournée commence dans quelque mois et elle ne sera pas capable de suivre avec un bébé dans le ventre. Mais partir en tournée, c'est son rêve ! Elle préfère alors cacher sa grossesse à Félix pour l'instant, le temps de pouvoir réfléchir.

Pas le temps de gamberger de toute façon, puisque le neveu de Félix débarque à la capitale : Balthazar vit avec sa maman au Canada. Récemment, ses parents ont décidé de se séparer et le petit garçon s'est retrouvé seul avec sa mère. Sauf que celle-ci a besoin d'être un peu seule et elle a décidé d'envoyer son fils à son frère durant les vacances de Noël. Sauf qu'avec la tournée, Félix doit rester travailler au studio et c'est Lily qui doit prendre le gamin sous son aile.

Une sorte d'entraînement pour elle, puisque l'enfant est tout jeune. Mais l'entraînement n'est pas de tout repos : Balthazar ne comprend pas pourquoi sa mère l'a envoyé là, et supporte mal la séparation de ses parents. Et puis la grisaille parisienne, c'est bien moins sympa que la neige du Canada pour Noël !

Une histoire de destins entremêlés

Mais l'histoire ne va pas se dérouler dans la grisaille de la ville : pour faire plaisir à Balthazar, Lily décide de l'emmener à la montagne. Sur une aire d'autoroute tous deux rencontrent Jimmy, un jeune auto stoppeur. Et plus tard au hasard d'une tempête ils sont reccueillis dans la ferme d'un vieux monsieur. Le trio décide finalement de rester ici quelques jours, et ce sera une véritable libération pour chacun d'eux. Parce que tous autant qu'ils sont, ils ont des problèmes à porter : Lily et sa grossesse, Balthazar et le manque de sa mère, et Jimmy qui est aussi déraciné.

Nos Embellies, c'est un moment de douceur parce qu'on va tranquillement apprendre à faire connaissance avec les personnages. Leur hôte Pierrot est hyper bienveillant, et prend le temps à parler avec chacun d'eux. Au final ils sont tous les trois très différents, mais c'est en passant du temps ensemble qu'ils apprennent à sourire à nouveau. Alors oui, je ne vous le cache pas : trop de bienveillance tue la bienveillance. Tout le monde est sympa avec tout le monde, à tel point que l'histoire manque de crédibilité. C'est ce qui m'a pas mal sortie de l'histoire mais dans l'ensemble, j'ai quand même passé un bon moment.

Envie d'un peu de baume au coeur et d'une bonne grosse dose de neige ? Nos Embellies est ce qu'il vous faut ! A mon sens il a trop peu fait parler de lui alors que c'est vraiment un chouette album. Vous pouvez le retrouver chez Grand Angle au prix de 17 euros.

Actualités
Voir tout
Publications similaires
Abonnez-vous à la newsletter !
Le meilleur de l’actualité BD directement dans votre boîte mail