Illustration de l'article
Critiques
par Thierry Soulard - le 9/05/2022
Partager :
par Thierry Soulard - le 9/05/2022

Trousse Boy: quand les youtubeurs français s’essayent au shonen

Marier les mangas shonen à la japonaise et l’humour des youtubers comiques français, c’est ce que tente de faire « Trousse Boy ». Le résultat ne manque ni d’énergie ni de surprises.

Trousse Boy, de Julien Josselin, Valentin Vincent et Grelin, aux éditions Glénat. Sortie en avril 2022.

Les meilleurs mangas Shonen naissent, souvent, des idées les plus absurdes. Que ce soit dans One Piece, dans Chainsaw Man, dans Hunter X Hunter ou dans les dizaines d’autres œuvres pour adolescents que le Japon produit en permanence, les personnages se retrouvent parfois avec des pouvoirs aussi loufoques qu’efficaces, et le talent du mangaka tient principalement dans l’art de nous faire croire, pendant quelques centaines de pages, à une histoire certes à dormir debout, mais bourrée d’action et d’humour.

Action, humour et super-pouvoirs

Une histoire à dormir debout, mais bourrée d’action et d’humour, c’est complètement ce que Trousse Boy nous propose. L’idée de base : un adolescent ouvre sans le savoir une trousse magique, et laisse s’échapper les objets magiques qui sont dedans. Lui se retrouve avec les pouvoirs de l’homme-trousse (des pouvoirs semblables à ceux que donne l’arme du Jeu Portal, pour faire simple : il peut créer un passage entre deux endroits physiquement éloignés), et un aspect physique peu ragoûtant.

D’autres élèves se sont emparés de pouvoirs des objets détenus dans la trousse, et sous la houlette de L’Effaceur, le terrible homme-gomme, ils se sont emparés du collège. Aidé par une jeune fille sportive au caractère bien trempé, notre improbable héros va devoir les vaincre un à un pour pouvoir récupérer les objets magiques, annuler la malédiction, sauver sa sœur qui a été « effacée », et remettre la réalité en ordre.

Un shonen fait par d’anciennes plumes de Golden Moustache

Trousse Boy est donc un manga shônen tout ce qu’il y a de plus classique : jeunes héros, baston, super-pouvoirs étranges et succession d’ennemis de plus en plus balaises à vaincre.

Mais Trousse Boy n’est pas que cela. C’est aussi un comics, pourrait-on dire, puisque le format, et le trait de Grelin, le dessinateur, rappellent parfois davantage l’école américaine que l’école japonaise.

Et c’est aussi et surtout une tentative d’importer l’humour de youtubeurs français connus dans le monde de la bande dessinée. Au scénario, on trouve en effet Julien Josselin et Valentin Vincent, deux créateurs de contenus multi-formats passés notamment par Golden Moustache, plateforme de vidéos humoristiques dans laquelle se sont aussi croisés François Descraques (Le visiteur du Futur), Monsieur Poulpe, Davy Mourier, les youtubeurs McFly et Carlito…

Au final, Trousse Boy tente donc le mariage entre les codes du manga shonen et l’énergie des jeunes youtubeurs, la fusion entre des délires très japonais et une énergie très française. Une rencontre logique, au final, puisque les seconds ont été bien souvent biberonnés aux histoires des premiers !

Trousse Boy, de Julien Josselin, Valentin Vincent et Grelin, aux éditions Glénat. Sortie en avril 2022.


Illustrations : © Julien Josselin, Valentin Vincent et Grelin / éditions Glénat

Trousse Boy, de Julien Josselin, Valentin Vincent et Grelin, aux éditions Glénat. Sortie en avril 2022.
© Julien Josselin, Valentin Vincent et Grelin / éditions Glénat
Trousse Boy, de Julien Josselin, Valentin Vincent et Grelin, aux éditions Glénat. Sortie en avril 2022.
© Julien Josselin, Valentin Vincent et Grelin / éditions Glénat
Trousse Boy, de Julien Josselin, Valentin Vincent et Grelin, aux éditions Glénat. Sortie en avril 2022.
© Julien Josselin, Valentin Vincent et Grelin / éditions Glénat
Actualités
Voir tout
Publications similaires
Abonnez-vous à la newsletter !
Le meilleur de l’actualité BD directement dans votre boîte mail