Retour à l'album
-
Avis des lecteurs de l'album:
3.9(18 avis)

The resistance est un comics particulier puisqu’il est sorti pile au moment où la pandémie de Covid-19 et en lisant mon résumé, vous venez de découvrir que lui aussi parle d’une pandémie. Cependant il n’est absolument pas question d’opportunisme mal placé puisque les délais de gestation d’un comics font qu’il a probablement été lancé en fin d’été 2019 voir même bien plus tôt, donc bien avant la pandémie que nous vivons tous. Une fois cet éclaircissement fait, passons au récit en lui-même. Il est donc question d’une pandémie extrêmement meurtrière et qui déclenche des capacités à plusieurs dizaines de survivants mais les gouvernements en place ne sont pas très fans de l’idée de voir des tonnes de « super héros / vilains » débarquer dans les rues et n’en faire qu’à leur tête. Commence alors un vaste jeu politique que « la résistance » compte freiner au maximum. Finalement la pandémie ne sert pour l’instant que de déclencheur à un récit super héroïque indépendant. Je dis bien pour l’instant parce que finalement tout n’est pas forcément encore clair à ce stade et je pense qu’il faudra attendre la prochaine série pour voir ce qu’il en est réellement. J’adore le travail de Joe Michael Straczynski et en lisant The resistance, j’ai eu comme l’impression de lire un récit façon Supreme Power et franchement pour moi c’est probablement le compliment ultime tellement je suis fan de son travail sur la série Marvel. Cet auteur a vraiment un talent fou pour proposer des univers super héroïques matures. Car derrière ses traits de comics de fin du monde ou de super héros se cache en fait un titre qui de mon point de vue est surtout politique. N’attendez pas forcément des super héros frisant la perfection ni même des personnages à la The Boys, non ici on nous propose des super héros plutôt réalistes et juste bons à servir de marionnette aux différents gouvernements ou à des résistants à la volonté de faire le bien mais limités par ces mêmes gouvernements. Une vision finalement assez réaliste de ce que seraient des super héros dans notre réalité. Contrairement à ce que pourrait laisser penser la taille de ce tome il ne sera pas très rapide à lire, Straczynski étant très bavard, les bulles sont plutôt bien remplies mais soyez rassurés, ce n'est pas pour rien dire, bien au contraire. Heureusement les scènes d’action sont assez fréquentes et qualitatives pour contrebalancer la quantité de texte. N’espérez pas non plus de conclusion au récit car il n’y en a pas. En effet, bien que ce tome de The resistance soit présenté comme un one shot, vous n’aurez pas de conclusion ( disons que la fin est extrêmement ouverte) puisqu’elle viendra dans une autre série qui sera proposée plus tard. Au dessin on retrouve les traits de Mike Deodato Jr et bien que je ne sois pas un immense fan de son style, ici son travail est très plaisant à regarder. Conclusion : J’attendais beaucoup de ce nouveau titre de Straczynski et je n’ai absolument pas été déçu, bien au contraire. J’ai retrouvé avec grand plaisir un récit digne de ce qu'il a pu faire sur Supreme Power. Thomas.

👍

Un peu de mal a accroché avec ce tome 1. L'histoire prends son temps même si parfois on ne sait pas trop où cela va mené. J'espère que le tome 2 va accéléré un peu le rythme.

👍
Profil de Pierre
10 avr. 2021
9791039109741

Propos intéressant, c'est bien traité avec un coté assez réaliste sur ce qu'il pourrait se passer. Je trouve la fin un peu plate.

👍
Profil de Mureyt
02 oct. 2022
9791039109741

Profil de Logan
02 août 2022
9791039109741

Profil de Tony
13 mars 2022
9791039109741

Profil de Vass
19 août 2021
9791039109741

Profil de Ledinj
14 avr. 2021
9791039109741

Profil de Lucky
26 mars 2021
9791039109741