Illustration de l'article
Critiques
par Thomas Mourier - le 25/07/2021
Partager :
par Thomas Mourier - le 25/07/2021

Vietnam Journal, devenez reporter de guerre

Curieuse expérience que celle de lire les épisodes de Vietnam Journal de Don Lomax. L’auteur, lui-même vétéran de cette guerre, s’attache à dessiner une collection d’expériences sur le terrain à hauteur d’homme pour laisser le lecteur se faire une idée.

Vietnam Journal de Don Lomax, Delirium

Inspiré de ses notes lors de son passage au Viêt Nam en 1966 alors que Don Lomax est engagé dans une division technique en plein conflit, doublé de solides recherches sur cette guerre traumatisante, le dessinateur en tire une série d’anecdotes puissantes qui donnent des aperçus de la vie des soldats ou de celle des civils sur place. Une manière de raconter l’histoire sans se placer au-dessus, sans tirer de généralités, mais en présentant des moments fraternels, crus, violents, absurdes, tristes ou humains dans un conflit particulièrement cruel où bombardements, charges d’hélico, napalm et gaz ripostent aux seules kalachnikovs et pièges bricolés du « Viet Cong » (surnom de l’armée vietnamienne nationaliste et communiste)…

Dans ces histoires de guerre, la dimension humaine est une clef de lecture pour l’auteur. À travers les yeux de son héros, le journaliste Scott Neithammer alias « Journal », Don Lomax met en scène des mini-récits qui s’insèrent dans une histoire plus globale où l’on voit la vie des soldats, leurs peurs, leurs défaites, leurs victoires en demi-teinte. Celle des Vietnamiens, les civils comme les combattants, avec un soin particulier à ne pas diaboliser un camp ou l’autre, mais sans non plus en gommer les travers. Dans un souci de véracité et d’immersion, il propose même ses textes en vietnamien dans les bulles, au lecteur de comprendre, comme le héros, grâce au contexte.

Images de guerre, guerre des images

Pour compléter cette invitation à se faire sa propre idée, d’en tirer nous-mêmes des conclusions, l’auteur insère du rédactionnel, mais aussi de véritables coupures de presse, des détails sur un événement ou focus sur un personnage issu de la documentation qu’il a amassée pour travailler. Ainsi ce « comics de guerre » évite l’écueil de beaucoup d’albums du genre : de mythifier les actes ou de tirer vers le fantasme ou la légende même si cette série n’est pas un documentaire, mais bien une série de fiction.  

Vietnam Journal de Don Lomax, Delirium

L’autre point d’approche remarquable est son refus de l’antimilitarisme en mettant l’accent sur les soldats comme individus pris dans la tourmente, en montrant les choix, les doutes ou la souffrance de ces jeunes Américains prisonniers d’un système qui les obligent à en venir à tuer leur prochain pour survivre ou éviter la cour martiale. Idem côté vietnamien où derrière les clivages idéologiques on découvre les mêmes individus, les mêmes peurs, les mêmes doutes et cette lutte pour la survie. L’auteur tente de prendre de la hauteur dans ces histoires, d’éviter de marquer une prise de position politique ou une morale si ce n’est celle de montrer l’horreur et l’absurdité de la guerre dans son ensemble. 

Le dessin très réaliste de Don Lomax se fait parfois caricatural ou très cru pour appuyer une situation ou distinguer un personnage. Si certains visages effraient et semblent refléter l’âme du personnage, les scènes d’ambiances sont très immersives et ajoutent à l’esprit de véracité de l’ensemble, plein de détail. Très fine, son approche s’inscrit dans celle des grands auteurs de la BD de guerre anglo-saxonne comme Joe Colquhoun ( La Grande Guerre de Charlie, Johnny Red) ou les artistes qui se sont succédé sur Frontline Combat autour de Harvey Kurtzman

Après avoir commencé en 1987, il poursuit la série jusqu’en 1991 puis produit des hors-séries avant de s’attaquer en 2004 à la Guerre du Golf dans Gulf War Journal. Don Lomax travaille aussi pour Marvel sur The Nam au début des années 90, un comics de guerre sur le Vietnam où l’on retrouve le personnage du Punisher à cette époque. Autant vous dire que pour explorer cette période, vous avez devant vous le meilleur guide. 

Vietnam Journal de Don Lomax, Delirium (3 volumes disponibles)  

Traduction : Alex Nikolavitch


Illustrations © Don Lomax / iBooks / Delirium

Vietnam Journal de Don Lomax, Delirium
Vietnam Journal de Don Lomax, Delirium
Vietnam Journal de Don Lomax, Delirium
Gulf War Journal de Don Lomax
Actualités
Voir tout
Publications similaires
Abonnez-vous à la newsletter !
Le meilleur de l’actualité BD directement dans votre boîte mail