Illustration de l'article
Critiques
Archive 9ᵉArt
par Sullivan - le 21/09/2015
Partager :
par Sullivan - le 21/09/2015

Carnet de santé foireuse, la critique

Présenté lors du traditionnel panel de Delcourt lors du Festival International de la BD d'Angoulême, Carnet de Santé Foireuse de Pozla m'avait tapé dans l'oeil, grâce, notamment au récit de son arrivée chez Delcourt (après Ankama, dans une vague de mercato plus large que l'auteur) et à l'histoire qui se cache derrière ce titre ô combien particulier. En effet, loin de son excellent Monkey Bizness, Pozla nous offre une BD à mi-chemin entre le blog, le carnet illustré et son quotidien, lui qui souffre de la forme la plus avancée de la maladie de Crohn.

Connu pour Les Lascars et Monkey Bizness, deux oeuvres où il se mettait en retrait derrière son fabuleux coup de crayon, Pozla nous livre ici une autobiographie de son combat contre la maladie, lui qui puisait dans l'illustration et sa famille la force de combattre un stade très avancé, et détecté sur le tard, de la terrible maladie de Crohn. 368 pages (!) plus tard, le lecteur en ressort lessivé par un sentiment d'épopée de la vie de tous les jours, aux côtés d'un auteur que l'on apprend à connaître en tant qu'homme, lui que l'on respectait déjà bien assez comme ça pour son dessin. 

Parfaitement narré, dans un style très blog du meilleur effet (il n'y a rien de péjoratif là-dedans, particulièrement en BD), ce carnet de santé un peu particulier dépasse le cadre purement scientifique du combat contre la maladie malgré des explications très claires, et nous offre une vraie leçon de vie en compagnie du malade et des deux femmes qui partagent son quotidien. Bourré d'empathie, le titre offre une vraie réflexion sur ce que doivent être les priorités et la place d'une passion au coeur des épreuves les plus difficiles, sans que l'auteur ne s'impose en prêcheur de la bonne parole, lui qui décrit terriblement bien sa souffrance. 

L'autre grande qualité de ce beau pavé publié par un éditeur qui peut se targuer d'une telle pépite au catalogue, c'est le dessin vibrant de Pozla, lui qui se met en scène au milieu de son imaginaire le plus dingue, offrant quelques pages au découpage légendaire. Maître de la perspective et du mouvement, il se sert également des couleurs à bon escient, sachant happer et interloquer un lecteur qui n'en finit plus de tourner les pages pour mieux avancer  à ses côtés. Malin, il va aussi parfaitement gérer les ambiances de son album pour mieux nous accompagner, et ainsi offrir un magnifique message d'espoir au moment de refermer ce magnifique bébé. 

Touchant, sincère, érudit et parfaitement éxecuté, Carnet de Santé Foireuse est un petit bijou pour Delcourt, qui accueille un nouvel auteur plein de promesses pour l'avenir, lui que l'on suit depuis Monkey Bizness en 2010. À mettre entre toutes les mains, vous tenez là un beau cadeau pour la fin d'année, malgré son prix un peu élevé. 

Actualités
Voir tout
Publications similaires
Abonnez-vous à la newsletter !
Le meilleur de l’actualité BD directement dans votre boîte mail