Illustration de l'article
Critiques
Blog
Archive 9ᵉArt
par Arnaud Lehue - le 23/11/2013
Partager :
par Arnaud Lehue - le 23/11/2013

Infinity ties-in (part.6) : Fearless Defenders #10, SSMTU #4 & Secret Avengers #10

La sorti du 4e numéro d'Infinity a généré pas mal de ties-in, on en passe encore en revue cette semaine avec Fearless Defenders #10, Superior Spider-Man Team-Up #4 et Secret Avengers #10


Fearless Defenders #10 :

Première fois que je lis cette série, à l'occasion donc de l'event du moment chez Marvel. L'épisode se passe après les évènements d'Infinity #4 (vous êtes prévenu pour le niveau de spoil...) avec donc l'apparition de nouveaux surhommes à New-York.

Chaque auteur profite donc de son tie-in pour créer son petit nouveau personnage que ce soit ici ou dans Spidey Team-Up, et l'on se questionne à chaque fois sur la viabilité de ses personnages... Il y en a déjà des tonnes de persos chez Marvel, arriveront-ils à trouver leur place ? Peut être dans la série Inhuman...

Et en plus de ça, que ce soit ici, dans Spidey team-up, dans the Hunt, dans Mighty Avengers ou Thunderbolts... Pourquoi les armées de Thanos deviennent des clones d'une race différente dans chaque série ? Ça n'a absolument aucun sens, aucune cohérence et c'est assez énervant. Et quand l'épisode derrière n'est pas très bon comme ici...

C'est un épisode assez laid, avec en plus des scènes de bastons qui ne ressemblent à rien (quand elles ne sont pas ridicule, comme dans cette splash page vers la fin) et un scénario qui ne sert qu'à introduire un perso, aux pouvoirs intéressants, dont on peine à voir l'avenir (surtout quand on sait que Fearless Defenders se termine d'ici la fin de l'année). Bref, c'est nul (oui, c'est assez sec comme jugement).

Ma note : 4



Superior Spider-Man Team-Up #4 :

Suite et fin du tie-in à Infinity du Superior Spidey. L'histoire proposée est sympathique, mais malheureusement complètement facultative. Ne proposant qu'une petite aventure en plus au sein d'Infinity, faisant un peu avancer Peter/Doc Ock', mais que tout le monde oubliera par la suite, les scénaristes les premiers. J'espère pour Fulmina, qui fait des débuts intéressants, qu'elle arrivera a survivre à l'oubli (ça donnerait un peu d'utilité à l'épisode en plus...), mais bon.

En tout cas, niveaux dessins, le niveau est là, Michael Del Mundo livre des planches vraiment chouettes, avec une bonne dynamique pour l'araignée et quelques très belles cases (quand Fulmina parle avec son visage dans la ville), malgré quelques visages humains parfois un peu limites/ratés.

Bref, une petite histoire en deux épisodes sympathique, loin d'être inoubliable, absolument pas nécessaire, surtout le fan d'Infinity qui ne fera là que se familiariser un peu plus avec l'un des membres des Mighty Avengers...

Ma note : 7


Secret Avengers #10 :

Secret Avengers a aussi le droit à son tie-in Infinity, en deux parties, qui commence ce mois-ci. Alors attention, comme de nombreux autres ties-in à l'event cosmique de Marvel, celui-ci prend place après l'évènement d'Infinity #4, donc lisez bien ce dernier avant ce tie-in à Secret Avengers, sous peine de ne pas tout à fait comprendre la situation initiale et de vous gâcher la surprise.

A part ça, cet épisode utilise le schéma déjà vu dans Fearless Defenders ou Superior Spidey Team-Up, on introduit un nouvel inhumain random et on l'associe avec les persos du titre (ici Maria Hill, Iron Patriot (James Rhodes), Nick Fury Jr. et "Cheese" Coulson). J'espère vraiment que Marvel a des plans avec tous ses persos introduits dans des ties-in (comme les foutre dans la série Inhuman de Fraction et Joe Mad par exemple ?)... Car là, cette introduction massive de persos jetables laisse un peu dubitatif.

Ils ne sont pas moins intéressants que d'autres persos, et se rapprochent des mutants (par leur côté "on a des pouvoirs alors qu'on en veut pas", le côté changement d'apparence obligatoire et le background mystique des inhumains en plus), certains ont même des pouvoirs sympas, mais ils peinent à montrer pour le moment un réel intérêt scénaristique.

A part ça l'épisode se lit bien, il est plutôt bien illustré par Luke Ross, offre un nouveau point de vue intéressant et crédible sur la bataille de New-York (en effet, il fallait bien montrer ce que faisait le S.H.I.E.L.D. !), et le cliff de fin est plutôt sympa. Après, comme beaucoup de ties-in, ça sent l'histoire de commande (et c'est pas le changement de scénariste pour cet arc qui me donnera tord).

Ma note : 6


Donc voilà, des ties-in qui surfent sur l'arrivée massive d'inhumains à New-York suite à Infinity #4. Si le sujet vous intéresse et que vous voulez découvrir ces nouveaux surhommes, il ne vous reste qu'à parcourir les pages de ces différents ties-in... (même si il faut être, à mon avis, sacrément fan des Fearless Defenders pour apprécier le #10).

Retrouvez aussi les autres reviews du cycle Infinity :

Infinity #1
Infinity : Avengers #18 & New Avengers #9
Infinity ties-in (part.1) : Avengers Assemble #18, Thunderbolts #14 & Captain Marvel #15
Infinity #2
Infinity : Avengers #19 & New Avengers #10
Infinity ties-in (part.2) : Infinity the Hunt #1 & Mighty Avengers #1 

- Infinity #3
- lnfinity ties-in (part.3) : Captain Marvel #16, Thunderbolts #15 & Nova #8  

- Infinity : Avengers #20
- Infinity ties-in (part.4) : Avengers Assemble # 19, Infinity : Heist #1 & SSMTU #3
- Infinity ties-in (part.5) : Infinity the Hunt #2, Mighty Avengers #2 & Thunderbolts #16

- Infinity #4

Actualités
Voir tout
Publications similaires
Abonnez-vous à la newsletter !
Le meilleur de l'actualité BD directement dans votre boîte mail