Illustration de l'article
Actualités
par Thomas Mourier - le 24/01/2022
Partager :
par Thomas Mourier - le 24/01/2022

Disparition de Jean-Claude Mézières, pionnier de la SF

L’immense dessinateur, qui a enchanté des générations de lecteurs français et influencé des réalisateurs comme Georges Lucas pour sa saga Star Wars est aussi une figure de mentor pour bon nombre d’auteurs. Il nous a quittés à 83 ans, ce dimanche 23 janvier.

Jean-Claude Mézières a un don pour inventer des engins, des créatures ou des décors fantastiques. Son style a vite évolué, se cherchant dans les premiers albums au trait proche de l’école Belge pour trouver sa forme finale plus réaliste. Un trait à la fois détaillé, dépouillé du superflu, mais riche d’inventions rehaussé par les couleurs d’Évelyne Tran-Lê, sa sœur. Comme Grzegorz Rosiński, Jean-Claude Mézières accompagne ses livres de superbes gouaches en guise de couverture, des toiles-mondes qui laissent place à l’imagination. Et on comprend pourquoi autant de cinéastes se sont inspirés de son travail.

La majeure partie de sa carrière, il l’a fait aux côtés de son ami Pierre Christin autour d’une œuvre fondatrice de la science-fiction française. Valérian et Laureline explore le genre du space opera à la même époque que les débuts de Star Trek, et peu après Barbarella de Jean-Claude Forest. D’ailleurs, comme elle, Laureline s’imposera comme la véritable héroïne devant un Valérian suiveur et très « service-service » selon ses propres termes. Le tandem permet aux auteurs de créer des intrigues décalées, aux points de vue multiples, combinés à la grande thématique du titre : le voyage dans le temps.

Après quelques albums, le véritable envol se fait autour d’un péril cosmique et le début d’une série d’aventures connectées dans le temps. Les deux agents se voient sollicités pour sauver la Terre ou l’univers, que ce soit à la rencontre de races millénaires ou en mission à Paris. Au passé ou au présent, les deux agents spatio-temporels nous proposent de découvrir un bestiaire incroyable & une profusion de mondes étonnants. Une épopée plus humaniste que sensationnelle ou les héros intergalactiques se retrouvent à gérer des problèmes qui ressemblent à ceux de notre époque.

Si vous êtes passé à côté, en octobre dernier est sorti L’Art de Mézières, un beau livre qui décortique son travail et met en avant son art si riche. Il est question de Valérian et Laureline, son œuvre clef,  mais on y retrouve ses autres travaux, de la presse au cinéma.

À travers ses oeuvres, Jean-Claude Mézières est immortel, merci à tous ceux qui partagent un dessin ou un souvenir…

© Jean-Claude Mézières /Dargaud

Tous les visuels sont © Jean-Claude Mézières /Dargaud

Actualités
Voir tout
Publications similaires
Abonnez-vous à la newsletter !
Le meilleur de l’actualité BD directement dans votre boîte mail