Illustration de l'article
Actualités
par Rémi I. - le 22/04/2022
Partager :
par Rémi I. - le 22/04/2022

Poignant témoignage de Naomi Reboul, obligée de saisir la justice pour revoir sa fille

Après deux albums publiés coup sur coup, l’un avec sa sœur (Iris, deux fois), l’autre en solitaire (Love me), Naomi Reboul revient avec un récit plus personnel que jamais.

Cela fait à présent plus de 4 mois que Naomi Reboul n’a pas revu sa fille Coline. En réponse à la tragédie qu’elle est en train de subir, l’autrice a décidé de mettre en ligne gratuitement l’histoire de cette abrupte séparation : Nous Étions Trois.

Pourtant tout avait bien commencé. Naomi Reboul et sa compagne Marie Schmitt étaient en concubinage et avaient décidé d’avoir en enfant ensemble. Après avoir eu recours à une PMA, naissait leur enfant portée par Marie, mère biologique et seule parente reconnue par la loi. Tout se passait pour le mieux, et même une fois séparées, les deux femmes vivaient en bonne entente, partageant notamment la garde de Coline… jusqu’à un jour de novembre 2021 où Marie s’est accaparé leur fille, interdisant tout droit de visite à Naomi.

Ce récit, terriblement réel et qui exprime la sidération et l’incompréhension de l’autrice vis-à-vis de cette injustice, est disponible en ligne jusqu’au 19 juin 2022. Dans celui-ci, désemparée face à la précarité de sa situation, Naomi Reboul n’attaque pas. Elle se défend et demande à toutes les personnes qu’elle a côtoyées de témoigner de son engagement de mère au quotidien. Elle reprend à la lettre les attestations des témoins qu’elle a elle-même rassemblées dans le but d’obtenir les droits de visite et d’hébergement que lui refuse pour l’instant son ex-compagne. Sa famille, son médecin de famille, ses connaissances, ses amis, l’assistante maternelle de sa fille, sa psychanalyste… tous racontent ce qu’ils ont vu, entendu, et Naomi Reboul agence leurs paroles pour retracer ce drame.

Marie et leur fille vivent maintenant à 250 km de Naomi. Impuissante face à la situation, l’autrice couche sur le papier un cri d’amour, déchirant, d’une mère pour sa fille… en espérant que la justice lui concèdera rapidement les droits qu’elle réclame.

Nous Étions Trois, de Naomi Reboul, La Boîte à Bulles


Illustration principale : © Naomi Reboul / La boîte à bulles

© Naomi Reboul / La boîte à bulles
© Naomi Reboul / La boîte à bulles
© Naomi Reboul / La boîte à bulles
Actualités
Voir tout
Publications similaires
Abonnez-vous à la newsletter !
Le meilleur de l’actualité BD directement dans votre boîte mail